Mon infime espace du web - Développement, Agilité, Geocaching en toute liberté

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 17 août 2012

Ça vole solo à Breit !!!

Intrados Alpha 5

Après plusieurs mois d'attente et de travail en pente école, c'est la grande joie du parapentiste solo qui me donne le sourire ! 5 vols au compteur durant lesquels j'ai pu m'exercer à un modeste enroulage de thermique pépère, à faire les oreilles, au 360 et au pilotage sellette.

Nous n'avons pas eu de chance avec les conditions météos de mai à juillet mais le sort fut conjuré le samedi 4 Août dernier avec trois superbes vols dans des conditions idéales pour des jeunes volants.

Commentaires https://plus.google.com/u/0/117388315330012123092

dimanche 29 avril 2012

Première leçon de parapente

Gonflage

Cela faisait une bonne demi année que nous attendions cela. Samedi a donc été un grand jour pour mon père et moi. Notre première leçon a été une superbe expérience. Pas mal de vocabulaire à apprendre, de techniques à comprendre mais le fruit de tout cela sera un grand vol !

Vivement la prochaine leçon si le temps le veut bien !

mardi 30 août 2011

Archaeopteryx, le planeur à pattes

Depuis mon baptême de parapente, il se trouve que mes pérégrinations sur internet ont régulièrement pour sujet les disciplines de vol libre. Suite au visionnage de quelques vidéos de la coupe Icare (grande manifestation de vol libre), je suis tombé sur un planeur un peu particulier l'Archaeopteryx.

Pour la petite histoire, l'Archaeopteryx est le nom du plus ancien des oiseaux connus. Ce nom, qui n'a pas été choisi par hasard, illustre la simplicité même de l'engin volant, et sa particularité première : permettre de décoller à pied (comprendre en courant). La photo ci-dessous montre un pilote avec son Archaeopteryx sur le dos prêt au décollage.

Archaeopteryx from http://www.ruppert-composite.ch

Un beau reportage sur cet aéronef suisse se trouve sur le site de nouvo.ch, Le planeur à pattes.

Bien sûr, comme toute chose l'Archaeopteryx a ses limites. Un pilote et heureux acquéreur les a franchi lors de la coupe Icare 2010. Le planeur s'est complètement disloqué lorsqu'il a entamé son second looping. Un article avec vidéo a été écrit par le journal Le dauphiné, Coupe Icare: un planeur se disloque en plein vol. A voir absolument, c'est impressionnant !

Le site du constructeur : Ruppert Composite, image prise sur le site.

mardi 23 août 2011

Premier grand vol de Jérémie

Le premier grand vol de Jérémie en parapente.

vendredi 19 août 2011

Belle vidéo d'un baptême de l'air en parapente

Histoire de donner envie à d'autres de découvrir le parapente en biplace, voici une petite vidéo très bien faite d'un baptême de l'air. On s'y croirait !


Baptême de l'air en parapente à Valloire avec... par ride-air

mercredi 17 août 2011

Baptême de parapente... carte et quelques stats

Comme expliqué dans mon billet sur mon superbe baptême de parapente, j'ai immortalisé le moment à l'aide mon GPS de rando.

Voici donc la carte du vol que j'ai effectué

First flight, Map

Il s'agissait d'un vol de 9 km qui a duré 35 minutes. Le départ s'est effectué aux alentours de 1600 mètres. Nous avons volé à une altitude maximum proche de 1740 mètres pour atterrir au village de Châtel vers 1170 mètres.

First flight, Alt/Time Chart

First flight, 3D Vizu

Ces images ont été générées grâce à un logiciel libre sympathique nommé Prune GPS que je viens de découvrir pour l'occasion.

lundi 15 août 2011

Baptême de parapente

Je ne suis pas un grand fan de l'altitude, comprendre par là que je ne prend aucun plaisir à me balader sur un toit ou encore à faire de l'acro branche chez mon cousin (Arbr' ascension). Après m'avoir fait découvrir le geocaching, après m'avoir enrôlé dans le développement d'Elios une télécommande logicielle opensource de gestion de lumière de spectacle, voilà que Jérémie m'a amené à découvrir le parapente.

J'ai donc profité de mon petit séjour à Châtel pour faire mon baptême de parapente... non pas sans appréhension.

Mais il faut être clair sur le sujet, même avec le vertige c'est le grand pied ! Après être monté en haut de la station par télécabine et marcher cinq petites minutes, la pression monte un petit peu. Puis on commence à se préparer et la pression monte encore:

  • la voile/aile est dépliée et préparée ;
  • on met son casque (mieux vaut qu'il ne serve pas) ;
  • on se fixe à la sellette (qui sera notre "chaise" durant le vol) ;
  • on allume le GPS histoire d'immortaliser le moment ;
  • on se met face au vent
  • on court, on court... aaah plus pied, on est en l'air.

Et c'est à ce moment précis que la magie opère, tout est fluide, tout est calme. On sent un petit vent, on entend un petit souffle et surtout on découvre un paysage magnifique. First flight, Châtel is small

Il faut avouer que tenir son téléphone portable à plusieurs centaines de mètre du sol et à plusieurs dizaine de kilomètres/heure n'est pas une mince affaire (faudrait pas qu'il tombe) mais cela n'empêche pas de prendre son pied et d'avoir la banane. First flight, Smile

35 minutes plus tard, c'est l'atterrissage tout en douceur. Une seule idée en tête, trouver un moyen de faire cela plus souvent... et pourquoi pas en solo ?

Merci à Richard de l'équipe des magasins Richard Sport qui m'a fait profiter du vol dans une ambiance pro et sympathique.