C'est effectivement une très bonne question, que toute personne travaillant sur un projet de consolidation s'est déjà posée. Dans un tel projet, on souhaite réduire au maximum le nombre de serveur physique, mais même si VMware ESX est une solution qui a fait ses preuves, il peut arriver qu'un serveur tombe (bug, panne matérielle, ...). Alors bien sûr, il y a le module de haute disponibilité qui permet grace à la technologie VMotion de déplacer en live et avec une coupure de service minimum les machines virtuelles. Cependant, plus le nombre de machine par serveur ESX plus l'impact d'un crash est ou risque d'être important.

Un thread (un de plus) est ouvert sur cette question délicate sur le forum de la communauté VMWare. De nombreux pros sont venus posés leurs conceptions de la chose. Celle qui retient mon attention, puisqu'il s'agit de la méthode que j'utilise depuis quelques temps, est celle qui consiste à rendre le nombre de machine virtuelle par ESX inversement proportionelle à leur criticité. Ce qui a le grand avantage de limiter les dégâts pour les services critiques, et cela paraît plutôt une bonne chose :D.

Bref, pour en savoir un peu plus, voici le post source sur http://www.yellow-bricks.com : Good read: how many vm’s on 1 ESX host www.ye